LE FIL ROUGE ! Blog d'Information du groupe PCF / FRONT de GAUCHE SAINT-CHAMONAIS

DSC05255.JPG __ Rencontre amicale & constructive au siège du PCF avec Europe Ecologie les verts St Chamonais . Autour d’un café chaud et viennoiseries un très large tour d’horizon politique et bien entendu à l’ordre du jour les "Municipales 2014" à St Chamond __

 

477616_405975009442112_314277332_o_1_.jpg

REPONSE DU GROUPE PCF/FRONT DE GAUCHE A UNE QUESTION DIVERSE DE LA DROITE "REYNAUD" SUR L'APPLICATION DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES
__Si l’élection de François Hollande aura permis de stopper la casse du Service Public de l’éducation nationale cette réforme des rythmes semble néanmoins cristalliser un certain nombre de mécontentements . Peu à peu, l’ensemble des partenaires , qu’ils soient enseignants, parents, élus, comme ce soir pour notre Groupe ont commencé à émettre de sérieux doutes sur la pertinence de cette modification de la semaine d’école. Elle est visiblement bouclée dans l’urgence, mal préparée récemment retoquée par le conseil supérieur de l’éducation. De nombreuses voix soulignent qu’elle est coûteuse et difficile à mettre en œuvre et qu’elle risque d’accroître les inégalités territoriales entre communes riches, qui auront les moyens d’offrir des activités périscolaires, culturelles ou sportives de qualité et les autres, moins fortunées, où le nouveau temps se transformera en simple garderie. Les enseignants quant à eux insistent sur le fait que cette réforme n’améliorera pas la vie des élèves tout en dégradant leurs propres conditions de travail. Ils attendent aussi des avancées sur d’autres sujets essentiels à la réussite de leurs élèves, comme la refonte des programmes, la formation initiale et continue des maîtres, les effectifs en maternelle et élémentaire, le retour d’enseignants Rased spécialisés dans la lutte contre l’échec scolaire…. Certes, les rythmes peuvent être un élément permettant la réussite des élèves, mais seuls, ils ne peuvent lutter contre l’échec scolaire. De nombreux aspects restent flous dans cette réforme. Le rôle du scolaire et du péri-scolaire n’est pas précisé. Des activités pédagogiques pourront être mises en place, mais le gouvernement ne dit pas au service de quel projet éducatif. La faible durée de ces activités, 30 à 45 minutes, en réduit la portée et pose la question du personnel encadrant. Et ce n’est certainement pas en assouplissant les normes d’encadrements lors des activités périscolaires, piste actuellement privilégiée par le gouvernement, qu’un projet de qualité pourra être porté. Parents et enseignants doivent être largement associés et dans l’intérêt de tous, prenons le temps de la concertation__

 

FRANCOISE ET LE FUTUR CENTRE SOCIAL LAVIEU

AIMEE A LA RECEPTION DES CHAMPIONNATS DE FRANCE FSGT DE NATATION A ROGER COUDERC

INTERVENTIONS DE FABIEN & JEAN PIERRE A LA CONFERENCE FEDERALE
798419_2817461531206_1149264569_o_1_.jpg
550234_251328561666166_650801765_n_1_.jpg
UNE CONFERENCE FEDERALE RICHE EN DEBATS
778928_2817470531431_358808196_o_1_.jpg
SERGE & JEAN PIERRE A LA SOUPE AUX CHOUX DU PATRO P JOANNON
20130127_090153.jpg
20130127_090053.jpg

 

Carton_pose_pierre_Lavieu.jpg

                               


photo-pierre-charmet_1_.jpg

EXTRAITS DE L'INTERVENTION DE FRANCOISE MARIE CONSEILLERE DELEGUEE AUX CENTRES SOCIAUX

Mesdames et Messieurs,

__Après avoir pris un bol d’air frais, nous voici dans les locaux du centre social et culturel de Lavieu . Une chaine humaine pour porter cette 1ère pierre, ce n’est bien entendu qu’un début, car toute l’équipe du centre nous réserve encore bien des surprises. Je tiens tout particulièrement à remercier JL Denis et Marie Paule Parisot avec lesquels j’ai pris énormément de plaisir à travailler et façonner semaine après semaine notre projet commun Il faut dire qu’ils forment un binôme efficace, savent ce qu’ils veulent, rien n’est laissé de côté. Ils font en sorte d’anticiper toutes les situations avec cette caractéristique d’un grand respect de l’argent public collant au plus près des besoins des habitants. Le centre social de Lavieu est aussi une page de l’histoire de notre ville , il est le témoin de l’urbanisation de notre quartier centre ville depuis près de 50 années . Un préfabriqué vétuste limité en espace inconfortable en été comme en hiver générant des coûts de fonctionnement importants Nos prédécesseurs ont certes beaucoup planché pour une recherche de solution mais devant l’urgence dès 2007 notre plan de mandat validait la construction d’un nouveau centre . Et oui 422 m2 pour accueillir de multiples activités qui sont développées par le centre social !! Bravo à toute l’équipe c’est presque un exploit mais ils sont coutumiers pour innover et surprendre dans l’adversité , n’est ce pas Jean Luc ? Les temps ont changé , : la crise économique est là qui appelle à de nouvelles solidarités a de nouveaux moyens , à de nouvelles actions . Parce que nous souhaitons que vous puissiez travailler dans de bonnes conditions et accueillir une majorité de familles et d’enfants, nous allons mettre à votre disposition 1100 m2 soit 2 fois ½ le centre actuel. Comme je l’ai souligné précédemment nous avions inscrit ce projet dans notre plan de mandat. La réflexion a débuté en septembre 2009 dès la fin du renouvellement des agréments des centres sociaux. 3 ans se sont écoulés avant d’être ensemble ce soir pour cette pose de la 1ère pierre , je peux vous assurer que c’est long vraiment long ! Mais construire un centre social est un exercice particulier. Ce bâtiment répond à de multiples défis , aux nouvelles attentes . Il doit s’adapter au projet du centre et bien entendu à vos besoins. Il doit vous ressembler afin de vous rassembler. L’équipe municipale a dès le départ fait ce choix de conduire ce dossier dans un véritable travail de concertation. Pour cela nous avons eu recours a un programmiste qui puisse définir très précisément vos besoins. Les réunions de travail avec les équipes du centre social (salariés, administrateurs) ont été riches et nous ont permis de mesurer le dynamisme , l’esprit d’innovation qui transpire de vos murs ou plutôt de vos plaquos ! J’en profite pour remercier toute l’équipe de salariés et de bénévoles. Et pour cela M. Mure, programmiste, a été choisi afin de regrouper toutes vos informations, vos idées et vos demandes pour les retranscrire sans omettre le moindre détail. C’est dire si sa tâche fut essentielle et importante

Je  le remercie au nom de toute l’équipe municipale.  Le coût global de l’opération, si l’on inclue l’ensemble des postes (acquisitions du terrain, frais d’étude, construction…) s’élève à près de 2 850 000 €, ce qui en fait, après la requalification de St Julien, le 2ème plus gros investissement de la mandature.

La pose de cette première pierre représente la première traduction concrète du travail engagé depuis de longs mois et c’est une 1ère récompense pour tous ceux qui y ont participé. La construction va maintenant se poursuivre au cours de l’année 2013 pour une entrée dans les lieux prévue au début de l’année 2014. L’enjeu maintenant sera de faire vivre et bien vivre ces nouveaux espaces. Malgré l’espace réduit des locaux actuels, la convivialité ne fait pas défaut , vous pouvez le constater . Il conviendra de conserver cette chaleur, cette qualité d’accueil tout en développant des activités vers un public du centre ville qui a vraiment besoin de ce pôle vie et de solidarité du quartier plus proche encore des familles des enfants des jeunes et des moins jeunes ! Cet équipement devra vous permettre de mener à bien vos projets jusque là en attente avec les moyens nécessaires inhérents aux développement de l’activité du centre ! Nous allons donc continuer à travailler avec l’équipe du centre social, mais également avec les autres financeurs tout au long de l’année 2013 pour mettre en place, dans le cadre du renouvellement de l’agrément du centre social, les moyens pour ce nouvel espace de fonctionner dans de bonnes conditions. Je le redis ce futur centre social et culturel de centre ville concrétise le projet de notre mandat , Saint Chamond une ville belle et accueillante mais aussi active et solidaire ! Avant de céder la parole à Marie Paul et à Jean Luc, je tiens à remercier tout particulièrement M. Paul Eichenberger avec qui j’ai eu plaisir à travailler depuis 2008, saluer son professionnalisme sa vision des situations qui m’a grandement aidée et toute sa disponibilité . Je remercie également tous les services, dont M. Paulet, ici présent… à toi Jean Luc dis nous tout__

 

Conférence de section !

36e_congres-on_continue_a_cogiter_1_.jpg

Dans le cadre de la préparation du prochain Congrès du PCF la conférence de section se tiendra !!!!JEUDI 24 JANVIER SIEGE COURS MONTGOLFIER 18H30

 

UN SAINT-CHAMONAIS CHAMPION DU MONDE !

Loin d’alimenter une polémique , animé d’ un esprit de justice et SURTOUT et AVANT TOUT de reconnaissance sportive notre groupe PCF/Front de Gauche a souhaité par une lettre ouverte à Mr le Maire lui faire part de dérives discriminatoires inacceptables à l’encontre d’une association .A cela s’ajoute une incompréhension , par un silence autour d’une grande performance d’un sportif Saint Chamonais GEORGES MONIER Champion du Monde et médaille d’or .Ce titre Mondial fut acquis lors des Championnats du Monde en ULM Pendulaires à Marugan en Espagne " août 2012 "avec son équipier Guillaume Richard . Bien naturellement nous réitérons nos chaleureuses félicitations à Georges et Guillaume comme à l’ensemble de son club ULM de toute notre fierté
IMG_3688_1_.jpg
20130111_214732.jpg

 

Voeux de Pierre Laurent pour le PCF !


Vœux 2013 de Pierre Laurent par CN-PCF
 

MEILLEURS VOEUX 2013 !

Que l'année 2013 soit porteuse de PAIX , de BONHEUR de JOIE de RESPECT et de SINCERITE !
Voeux_2013.jpg
2012.JPG

 

2013 ! RALLUMONS LES ETOILES !


2013, rallumons les étoiles par CN-PCF
 

                               En 2008 les Saint Chamonais on porté à la tête de la municipalité une majorité de gauche , notre groupe y prend toute sa part pour maintenir une gauche forte qui ne transige pas sur les valeurs . Les 11,6 millions d’euros d’investissement concrétisent le plein respect de tous nos engagements du plan de mandat , dont les premiers résultats sont tangibles , une profonde mutation visible , alors même que nous découvrions en 2008 une ville sclérosée depuis 2 décennies ! Lors du débat d’orientation budgétaire nous avons formulé un certain nombres d’inquiétudes sur la gravité de la situation dans laquelle les collectivités doivent construire leurs budgets . Saint Chamond n’étant pas épargné par la réforme de la péréquation , le gel des dotations, la suppression de la taxe professionnelle . En clair nous n’acceptons pas aujourd’hui comme hier la logique dans laquelle la plupart des gouvernements s’enferment d’une vision avant tout dominée par les diktats de la finance, les détournant des besoins sociaux. Cela dit en dépit des difficultés financières et de ces politiques nationales régressives, notre majorité de gauche donne la priorité à une politique clairement en faveur des plus défavorisés . L’occasion de ce débat , nous amène aussi à cette préoccupation à ne pas ignorer le malaise grandissant du personnel, un réel mal être comme le montre certains tracts et écrits syndicaux cette année 2012 . Alors fantasme ou réalité ? Une collectivité comme la notre ne peut laisser en l’état le dialogue social . Il existe dans le personnel un véritable besoin de participation aux prises de décisions , à la construction des politiques publiques . Le personnel a besoin d’une écoute plus attentive . Le personnel a besoin d’être valorisé . Le service public a besoin du soutien d’une politique de gauche audacieuse en la matière . Les Elus communistes ont toujours privilégié cette méthode de travail . Le syndicat est un outil efficace pour accompagner et défendre l’intérêt commun en consolidant le dialogue et la concertation dans les instances paritaires comme les CTP ou les CHSCT ! N'est-ce pas aussi là un aspect plein et entier de la démocratie participative ? Pour faire court et en conclusion chers collègues nous continuerons à défendre l’intérêt des Saint Chamonais sans rien concéder à notre éthique politique . Nos interventions s’inscrivent dans des choix combatifs pour notre ville , le budget 2013 reflète cette construction , c’est pourquoi nous l’approuvons .

 

Inauguration du HAUT DEBIT à LA CHABURE !

Le quartier vient de faire un pas dans le temps, ainsi que l’a souligné Philippe Robert l'adjoint en charge des nouvelles technologies, au côté du Maire Philippe Kizirian , Aimée Muraszko et de nombreux Elus présents pour l’inauguration officielle.
282856_495340300505582_412213737_n_1_.jpg

 

Samedi matin à la médiathèque ce fut un moment d’échanges & témoignages pour les communistes St Chamonais à la rencontre des auteurs de « 1948 : les mineurs stéphanois en grève » exceptionnel ouvrage de 503 pages et 123 clichés en noir et blanc ! Pour l’occasion « Saint Barbe » , Maurice Lyonnet mineur de fond « 33ans » Izieutaire d’origine et mémoire de nos gueules noires fut présenté à P kizirian et Marc Lassablière ainsi qu'aux auteurs. Simple rappel des grèves de 19448 : 2200 mineurs en lutte dans le bassin stéphanois, durant 7 semaines, deux d’entre eux sont morts de balles reçues, 4000 soldats ont été envoyés sur place depuis des bases françaises, algériennes et allemandes, ainsi que des CRS et gardes républicains Ce travail de recherche témoignages et d’écriture par Mrs Maurice Bedoin Jean-Claude Monneret Corinne Porte et Jean-Michel Steiner provient pour l’essentiel du journal communiste Stéphanois de l’époque « Le Patriote » Léon Le Ponce journaliste photographe Maurice_80_ans_1_er_Juin_2008__3_.JPG

 

LA SANTE , C'EST LA VIE .......

LA SANTE , C'EST LA VIE .......L'AUSTERITE EN EST L'ENNEMI !!
486188_2636009435017_1070091681_n_1_.jpg
IMGP3709.JPG
IMGP3659.JPGIMGP3655.JPGIMGP3736.JPG

 

REPONDRE AUX BESOINS FONDAMENTAUX DES EHPAD !


La dignité des résidents , leurs conditions de vie sont directement liées aux bonnes conditions de travail du personnel des EHPAD qui les entourent. C’est pourquoi les revendications qu’ils défendent sont justes, légitimes.Il en va de l’intérêt général de les satisfaire.Les ELUS du Groupe PCF/Front de Gauche de Saint Chamond réaffirment leurs soutiens aux personnels de santé de la Vallée du Gier , demandent l’ouverture de négociations sérieuses et à participer nombreux à la manifestation à l’appel de l’Inter-Syndicale CHPG MARDI 27 Novembre 14h30 départ devant la MDR APinay « Les Charmilles » !

 

Mettons nos forces en commun !


Meeting industrie à Lille - Discours de Pierre... par CN-PCF
 

Saint_julien_apres_2129_1_.png



Quelques propos sibyllins pour rappeler que nous avons conscience de la relativité de notre poids politique dans cette assemblée, même si , et sans aucune prétention de notre part il nous semble que cette représentation ne reflète pas vraiment l’état de l’opinion de nos concitoyennes et de nos concitoyens.Le débat d’orientation budgétaire se tient dans un contexte économique et social marqué par la crise , qui frappe lourdement les peuples, avec des taux de chômage record et une paupérisation jamais vue depuis la deuxième guerre mondiale.Cette détérioration nous la devons largement aux choix du gouvernement précédent, dont il est stupéfiant de voir ici par ses représentants locaux s’alarmer désormais du sort de nos concitoyens, , de la montée du chômage, ou de la faiblesse des salaires et des retraites, alors qu’ils ont voté depuis 10 ans toutes les mesures les plus régressives socialement !Il ne s’agit pas de remettre en cause le document qui nous est soumis mais de dénoncer le contexte politique dans lequel il s’élabore avec le nouveau gouvernement. Nous savons néanmoins que pour une large part les choix de gestion locale sont tributaires d’orientations politiques nationales et que nous sommes de plus en plus réduits à ne faire que de la gestion d’un existant en régression avec de moins en moins de possibilité d’intervention réelle pour modifier le fond des situations. Nous comptions sur une amélioration de la situation des collectivités locales, nous constatons malheureusement qu’il n’en est rien. Même si nous ne croyons pas à l’existence de remèdes miracles, nous espérions, néanmoins, une inversion de la tendance concernant le soutien aux collectivités locales. Or, nous sommes toujours soumis au même régime d’austérité par l’Etat à en lire les dernières déclarations ministérielles, le pire étant à venir puisqu’il est envisagé une baisse des dotations aux collectivités pour 2014 et 2015. Si cette orientation d’asphyxie des collectivités ne s’inverse pas nous devrons continuer à contenir drastiquement dans les dépenses utiles à nos concitoyens en affaiblissant encore le service public. Vous comprendrez qu’au deuxième tour de la Présidentielle, nous n’ayons pas voté pour cette orientation Cela étant nous partageons le constat qui y est dressé. Le choix de ne pas augmenter la fiscalité nous convient mais jusqu’où pourrons-nous aller dans cette voie de maitrise fiscale qui va très rapidement trouver ses limites ? Comme l’a souligné Michel Ponton le niveau d’investissement reste élevé et contribuera à améliorer la vie de nos concitoyens et pour n’en citer qu’un parmi les plus conséquents ce sera la réhabilitation du quartier de St Julien qu’attendaient impatiemment leurs habitants et les St Chamonais ! __Nous savons Monsieur le Maire que nous avons peu de marge de manœuvre, mais inlassablement nous voulons continuer à réclamer une juste revalorisation de nos dotations et un changement de politique gouvernementale en direction des collectivités. Si ces changements n’interviennent pas rapidement nous ne pourrons pas cacher à nos concitoyens que les mois et les années à venir seront difficiles pour notre collectivité. Merci de votre attention .__

 

Conseil Municipal 19 Novembre 2012


MOTION DE LA MAJORITE MUNICIPALE PRESENTEE PAR AIMEE MURASZKO

L’annonce des 14 suppressions de postes sur les EHPAD de la Vallée du Gier a suscité une vive inquiétude des personnels, ainsi que les familles et proches des résidents des maisons de retraites publiques de Saint-Chamond et de Rive de Gier.

Cette « réorganisation » risque d’entraîner une diminution de la qualité des soins qui sont actuellement dispensés. Elle risque également d’aggraver la sensation des personnels de ne pas pouvoir aller au bout de leur mission, de n’être que dans l’urgence et sans cesse sous pression.

L’accompagnement des personnes âgées demande bien souvent une attention permanente, des exigences physiques croissantes liées à la perte d’autonomie.

Il convient de rappeler l’attachement des personnels à ces quelques règles essentielles de leurs métiers, à savoir le respect, la dignité, l’hygiène, la sécurité des résidents !

Sous couvert de retour à l’équilibre, ce plan tire sur une corde prête à rompre. Les personnels ont engagé depuis longtemps de nombreux efforts. Leur en demander davantage leur ferait courir de graves risques ainsi qu’aux résidents.

Lorsqu’il s’agit de soigner nos aînés, les questions et les réponses ne peuvent se fonder uniquement dans une logique financière. Il s’agit de la santé, d’une problématique de « perte d’autonomie » extrêmement sensible pour nos concitoyens.

Nous devons unir nos forces à celles des personnels et des familles des résidents qui demandent que l’on consacre les moyens nécessaires au maintien d’un service public de qualité. Il n’est pas inopportun de réaffirmer que seul notre grand service public national de la santé, largement envié dans le monde peut garantir un accès universel au droit à la santé et aux soins.

Le financement étant assuré d’une part par l’Agence Régionale de Santé pour la partie soin, par le Conseil Général de la Loire pour la partie hébergement et par une participation des résidents, le conseil municipal dans sa séance du 19 novembre 2012 demande aux deux financeurs de donner les moyens nécessaires au bon fonctionnement de cet EHPAD en recherchant des solutions alternatives en concertation avec les différents acteurs « Organisations Syndicales Direction CHPG, Conseil de Surveillance » .

Le conseil municipal rappelle que dans la loi Bachelot « Hôpital, Patients, Santé, Territoires de 2009 », ce sont les Agences Régionales de Santé qui ont la charge d’organiser le fonctionnement de la santé publique. Elles sont dotées d'un conseil de surveillance présidé par le Préfet de Région.

Cette organisation, ne laisse que peu de place aux Elu-e-s locaux, aux représentants des personnels médicaux, aux usagers, faisant des ARS des instances déconnectées des besoins territoriaux de santé.

Il rappelle le rôle essentiel des Conseils Généraux qui font de l’action sociale une compétence importante et qui fixe les tarifs des résidents ainsi que leur participation financière.

Ce vœu du Conseil Municipal sera transmis au Président du Conseil Général de la Loire, à Madame la Préfète de la Loire, à Monsieur le Préfet de Région et à Madame la Ministre de la Santé.

 

Expression PCF/Front de Gauche Actu/St Cham !

001.jpg
Ensemble , poursuivons la dynamique du Front de gauche
__Vous avez été près de 2000 St Chamonais (es) à voter pour le Front de Gauche aux dernières élections présidentielles . Nous remercions les femmes et les hommes qui se sont engagés dans cette longue campagne ainsi que les électrices et électeurs qui nous ont fait confiance. Les résultats obtenus seront un évident point d’appui pour les mouvements sociaux et populaires.

   Avec 10,81% des voix , nous sommes   la seconde force à gauche . C’est en tout cas la nette progression du Front de Gauche qui permet à toute  la gauche  d’être majoritaire  à Saint-Chamond   , la   frôlant  sur le scrutin législatif toutefois marqué par  un fort recul de la participation . C’est aussi indéniablement  le soutien et une  validation de l’action municipale engagées depuis 2008 .__

Durant cette campagne, nous avons porté plusieurs exigences pour une politique de gauche :
Une santé publique accessible à toutes et tous . La poursuite du grand chantier « création et rénovation » du logement sur notre ville mais sans les hausses exponentielles insupportables des loyers . Une école publique de qualité . Une nouvelle répartition des richesses en augmentant le SMIC à 1700 €, en réduisant les écarts de salaire et les inégalités homme-femme.
Avec vous, nous voulons nous battre autour de ces objectifs, les faire grandir et les rendre incontournables ……comme ce traité européen qui bafoue la souveraineté populaire, dans son contenu et sa méthode d'adoption. Comment comprendre que le Président de la République et son gouvernement refusent aux Français le droit de se prononcer après avoir prétendu pendant la campagne présidentielle qu'ils ne ratifieraient le Traité qu'après l'avoir modifié significativement, ce qui n'est pas le cas ?
Aujourd’hui, la Grèce, le Portugal l’Espagne ….. se voient imposer des mesures drastiques d’austérité pour « assainir » leurs finances. Résultat : récession (3e année en Grèce), catastrophe pour l’économie nationale, chômage en hausse vertigineuse, jeunesse sans avenir qui émigre, en dépouillant ainsi les pays de leurs forces vives, pauvreté et misère. Est-ce un avenir acceptable ? Au nom de quoi les peuples européens doivent-ils « faire des sacrifices » ? au nom de quoi doivent-ils consentir à « des efforts », même si on leur dit que ce sont des « efforts justes » Aimée Muraszko Françoise Marie Jean Pierre de Pasquale

 

383481_469204973119115_908083711_n_1_.jpg
__BIEN VIEILLIR RESTE UN ENJEU DE SOCIÉTÉ, UNE RESPONSABILITÉ COLLECTIVE__
__Qui ne rêve pas de rester jusqu'à la fin de sa vie chez soi, dans son environnement, ou, le cas échéant, en cas de perte d’autonomie , d'avoir une maison d'accueil chaleureuse près des siens ? Notre groupe PCF/Front de Gauche , lors de sa rencontre récente avec les Organisations Syndicales du CHPG a pu entendre les inquiétudes , les doléances aussi bien pour le personnel que pour les résidents . Il fut mis en lumière ce service public mis à mal avec la « RGPP » et la loi Bachelot autour de ce concept « d’hôpital entreprise » que l’on traduit parfaitement par les propos de Mme la Directrice dans les colonnes du progrès le 12 octobre dernier . Cette question est fondamentale , ce qui légitime l’ action des personnels, des résidents, des familles, des élus locaux et des citoyens sur cette problématique de la perte d’autonomie qui entraine à la dépendance ! Ce soir nous sommes officiellement interpellés et le message adressé c’est tout simplement lorsqu’un agent va mal , c’est un résident qui va mal et l’on sera je le pense tous d’accord pour considérer comme un sacerdoce le travail en EHPAD ! Côtoyant en permanence , la maladie, le handicap la détresse, la mort ils font l ’amer constat du risque par un manque de moyens humains, les empêchant d’apporter toute l’aide, le soutien et les soins nécessaires à chaque pensionnaire . Cette « réorganisation » par ces 14 postes d’aides soignants supprimés risque d’aggraver la sensation des personnels ne pas pouvoir aller au bout de leur mission en accentuant le sentiment par les témoignages des personnels sur le terrain de ne faire les choses que dans l’urgence sans cesse sous pression. Pour ne pas être trop long nous réitérons cette urgence de sortir de ce cercle infernal des logiques financières , du nécessaire moratoire sur la Loi Bachelot en appliquant à la santé la valeur républicaine d’égalité .__

__Parce que Nicolas Sarkozy a été battu, nous réaffirmons qu’il faut cesser cette course vers l’abîme et avoir le courage de dire non à cette logique et préparer une vraie loi de santé publique par les moyens qui leur font défaut et pourra ainsi répondre aux inquiétudes légitimes qui nous ont été témoignées ce soir au sein de notre assemblée . En conclusion nous proposons qu’une délégation du CM à définir rencontre la Direction de l’ARS ! Que s’organise la tenue d’une table ronde des différents décideurs avec les Organisations Syndicales pour que s’ envisage une issue positive avec les alternatives possibles à ce plan en préservant l’humain aux considérations à dominantes financières __

 

Ce que Le Progrès ......

n'a pas souhaité communiquer à ses lecteurs : Toute la solidarité du PCF/ Front de Gauche à un Elu Saint Chamonais et à travers lui notre engagement d'hier et d'aujourd'hui pour la reconnaissance du 17 octobre 1961 !
Maurice_80_ans_1_er_Juin_2008__2_.JPG

- page 1 de 2